Informez vos proches,
PARTAGER C’EST PROTÉGER !

La Leptospirose

Une maladie infectieuse sous estimée et potentiellement grave

Étiquette : motoculteur

TÉMOIGNAGE : Contaminé par la maladie du rat, Pierre est un « miraculé »

Il y a plus d’une quinzaine d’années, Pierre Gaucher, un Sarthois de 85 ans, contracte la leptospirose après s’être rincé les mains avec de l’eau provenant d’un cours d’eau situé à proximité du terrain agricole où il travaille. Une petite écorchure au poignet a été la porte d’entrée pour les leptospires, bactéries responsables de cette maladie transmise principalement par l’urine des rongeurs et pouvant survivre dans l’eau douce et la boue durant plusieurs semaines. Huit jours après, Pierre ressent une grande fatigue et consulte son médecin traitant qui lui demande de se rendre d’urgence à l’hôpital. Après 3 jours d’hospitalisation avec une forte fièvre, rythmée par moultes prises de sang, une médecin pense à la leptospirose et lui prescrit de la pénicilline. Pierre passe des mois en balance mais échappe miraculeusement à la « maladie du rat ».

Les règles d’hygiène sont essentielles pour prévenir la leptospirose : lavage régulier des mains, protection des plaies, port des équipements de protection… En cas de contact régulier et durable avec des zones infestés par les rongeurs, un vaccin existe. Parlez-en à votre médecin !

« Prévenir est notre métier. Protéger est notre devoir », IMAXIO

Suivez IMAXIO et partagez nos actualités : www.imaxio.fr